Ahmed Adhoum : « l’existence d’explosifs dans une mosquée ne signifie pas qu’elle est hors de contrôle »

Selon le ministre des Affaires Religieuses, Ahmed Adhoum, son département n’était « pas au courant sur le plan légal » de l’existence d’explosifs dans la mosquée Al Ghofran de la Cité El Intileka. « Pour l’heure, la Justice ne s’est pas encore prononcée sur cette affaire », a-t-il dit. Intervenant sur Shems FM ce samedi 13 juillet 2019 en marge de sa participation à la rencontre nationale des délégations de son ministère chargées de se rendre au Pèlerinage de la Mecque, le ministre a affirmé que l’existence d’explosifs dans une mosquée ne signifie pas que cette dernière est hors de contrôle. « Ce sont les cadres de la mosquée qui s’occupent des prêches et de l’encadrement des lieux. Jusqu’à présent, ils incarnent bien leur rôle », a-t-il ajouté.
A titre de rappel, le ministre faisait référence aux événements du 3 juillet 2019. En ce jour, une importante quantité d’explosifs a été découverte par la police dans la mosquée Al Ghofrane de la Cité El Intileka.

Lire aussi
commentaires
Loading...