Affaire du voleur abattu par un avocat : ce que dit le rapport de la médecine légale

L’affaire de l’avocat qui a abattu, par balles, un voleur qui s’était incrusté chez lui a fait beaucoup de bruit. Peu de temps après, le porte-parole du Tribunal de Première Instance de Sousse, Helmi Missaoui, avait indiqué que le voleur a été tué par 2 balles : l’une dans la tête et l’autre au niveau de la poitrine.
Or, le rapport de la médecine légale, relayée par le quotidien Assabah dans son édition de ce mardi 30 juillet 2019, indique qu’une seule balle a été tirée sur l’assaillant, par derrière, au niveau du dos. Ce sera au juge d’instruction en charge de l’affaire de se prononcer sur un possible crime ou la légitime défense, après l’examen des différents rapports, dont celui de la médecine légale.
A titre de rappel, 3 individus se sont attaqués au domicile de l’avocat Jamel Hajji à Sousse. L’un des voleurs a pénétré dans la chambre conjugale. C’est l’épouse de l’avocat qui a repéré le voleur. Surpris et pris de panique pour son épouse et sa famille, Jamel Hajji a saisi un fusil – il dispose du permis – et a fait un tir de sommation pour faire peur aux voleurs. Or, ces derniers n’ont pas quitté la maison, ce qui a poussé l’avocat à tirer sur l’un d’entre-eux.

Lire aussi
commentaires
Loading...