4 Juillet : Independance Day ou Trump Day?

En ce 4 juillet, les États-Unis célèbrent leur fête nationale. Un évènement incontournable pour les américains et d’autant plus pour leur président Donald Trump. Pour cette, édition le dirigeant a plus que jamais voulu apporter sa touche personnelle… Défilé militaire et discours présidentiel telles sont les « petits » ajouts fait par le président.

 Fête nationale ou campagne présidentielle prématurée? Le 4 juillet 2019 aura cette année des allures très trumpiennes. Au programme, des chasseurs en démonstration dans les cieux de Washington, des chars militaires défilant dans les rues et des feu d’artifices aux couleurs du pays. 1 an avant la campagne présidentielle le président facétieux semble vouloir marquer le coup, une volonté qui n’est pas au goût des élus démocrates qui y voient un  « meeting de campagne partisan et télévisé » caché.
Si l’administration républicaine a jusqu’à présent refusé de dévoiler le montant des dépenses que comprendraient de telles processions, il est possible de se donner une idée. Rien que le défilé pourrait coûter près de 90 millions de dollars, un caprice qui avait été refusé l’année passée au président à cause de son coût exorbitant.
Autre point de tension autour du financement de la fête, selon le Washington Post, près de 2,5 millions de dollars ont été prélevés par le service des parcs nationaux  sur les recettes des entrées pour participer au financement de la fête de l’Indépendance. Le montant s’élève en moyenne autour des 2 millions de dollars.

« Notre hommage à l’Amérique le 4 juillet au mémorial de Lincoln va être quelque chose de vraiment grand. Ce sera le spectacle d’une vie ! », a Twitté mercredi 3 juillet le président Donald Trump

Mais rien ne semble trop beau et surtout trop cher pour le président qui transforme progressivement l’Independance Day en un « meeting politique ». Se sachant regardé par tous le pays, le président n’hésitera pas à transformer cette journée de rassemblement en un coup de communication national. Si les américains ont pour coutume de brandir le drapeau étoilé à chaque édition, marquant une sorte de trêve entre les combats partisans, cette année il semblerait que Trump veuille que l’on célèbre sa personne, en témoigne le candidat démocrate Pete Buttigieg qui a attaqué la président, lui reprochant d’utiliser cette fête comme prétexte pour  » booster son égo »

Lire aussi
commentaires
Loading...