1/9 de la planète souffre de la faim dans le monde

Selon un rapport de l’ONU publié lundi 15 juillet, ce sont près de 821,6 millions de personnes qui souffrent de la faim en 2018, 10,6 millions de plus qu’en 2016. Des chiffres bien loin de l’objectif 0 projeté pour 2030 dans le cadre des objectifs du développement durable.

Une 3e année consécutive de hausse de la faim dans le monde après des des années de baisse. Le rapport annuel des Nations Unies sur la faim dans le monde publié le 15 juillet a rapporté que 821,6 personnes souffraient de la faim dans le monde. Si on ajoute à la faim les cas d’insécurité alimentaire, les chiffres montent à une vitesse effarante avec près de 2 milliards d’habitants touchés. Autre donnée inquiétante, 20% de la population africaine souffrirait de la faim, contre 11% en Asie et moins de 7% en Amérique Latine et dans les Caraïbes.
Selon les Nations Unies, les causes de cette augmentation constante proviennent en partie du réchauffement climatique provoquant sécheresses, inondations et par conséquent destruction des récoltes. Une situation grave puisque « Sans sécurité alimentaire, nous n’aurons jamais de paix et de stabilité » a mis en garde David Beasley, patron du Programme alimentaire mondial. Pour lui, la faim serait utilisée comme un arme par les groupes extrémistes afin de diviser ou au contraire de recruter. Face à l’urgence de la situation, David Beasley préconise la mise en place effective de politiques économiques et sociales et appelle à une « transformation structurelle » inclusive pour les plus démunis.

Lire aussi
commentaires
Loading...