Vente d’armes françaises : l’Arabie et le Qatar dans le top 3 des acheteurs

Le marché mondial des ventes d’armes est parmi les plus juteux. En 2018, la France a battu un record avec des exportations qui ont atteint les 9,118 milliards d’euros, ce qui représente une hausse de 30 points par rapport à 2017. Qui sont les principaux acheteurs ? Dans le top 3, nous avons 2 pays arabes : l’Arabie Saoudite et le Qatar. On retrouve, ainsi, le Qatar en première position, suivi de la Belgique et de l’Arabie Saoudite.
Les performances françaises reposent notamment sur les gros contrats décrochés avec le Qatar : 2,37 milliards d’euros. Le pays a également commandé 12 Rafales supplémentaires pour 1,1 milliard d’euros. L’Arabie Saoudite, pour sa part, a commandé l’équivalant de 949,3 millions d’euros. En 2018, le royaume wahhabite a fait partie des bons clients de la France et ce qui risque d’être le cas en 2019 avec tous les rebondissements géopolitiques actuels dont, notamment, le massacre au Yémen. Il faut souligner, dans ce même contexte, que le Proche et le Moyen Orient constituent les premières destinations des armes françaises, avec plus de 50% des prises de commandes. Autrement dit, des milliards d’euros – venant, entre-autres, de l’argent du pèlerinage de La Mecque – dépensés par l’Arabie Saoudite pour « stabiliser » le Yémen et étendre son influence dans la région…

Lire aussi
commentaires
Loading...