Un don italien de 25 millions d’euros pour appuyer la décentralisation en Tunisie

L’Italie vient d’accorder à la Tunisie un don de 25 millions d’euros afin d’appuyer la démarche de décentralisation et de développement dans les régions intérieures du pays.
L’annonce officielle de ce don qui s’inscrit dans le cadre du Programme tuniso-italien de soutien à la décentralisation en Tunisie (PRODEC), a été faite dans le cadre d’une cérémonie organisée mercredi 19 juin 2019 dans la résidence de l’ambassadeur d’Italie à Tunis Lorenzo Fanara, en présence notamment du Ministre des Affaires Locales et de l’Environnement Mokthar Hammami, et d’une délégation de maires conduite par Souad Abdelrahim en sa qualité de présidente de la Fédération Nationale des Villes Tunisiennes.
Lors de son allocution Lorenzo Fanara a précisé que, financé par l’Agence italienne pour la Coopération au développement (AICS), le programme PRODEC, dont l’accord a été signé lors du premier Sommet italo-tunisien du 30 avril dernier, vise à améliorer l’accès aux services pour les citoyens dans 31 municipalités, récemment créées, situées dans 10 gouvernorats à travers la République.

Plusieurs activités sont programmées dans le cadre du PRODEC, telles que l’élaboration participative des plans d’investissement au niveau municipal, la construction d’infrastructures municipales, la fourniture des équipements nécessaires à la mise en service des bureaux municipaux, la construction des infrastructures de proximité sur le territoire de compétence des municipalités. Bref, on cherche à développer une infrastructure en mesure de dynamiser la vie économique et socio-culturelle dans ces régions.

« La démocratie est un processus qui prend sa force par la participation active de citoyens. Pour cette raison la démocratie doit être capable de répondre aux besoins concrets de la population ainsi que lui garantir l’accès aux services fondamentaux. En tant que institutions plus proches aux citoyens, les municipalités tunisiennes peuvent représenter, dans ce contexte, un important instrument de démocratie. Pour cela l’Italie est fermement engagée au profit du processus de décentralisation en Tunisie dans le but de renforcer les institutions locales »a-t-il noté.

Lorenzo Fanara a fait savoir que 25 millions d’euros seront mis immédiatement à disposition des communes concernées par le projet. Une enveloppe supplémentaire de 6,5 millions d’euros sera versée ultérieurement dans le cadre de cette même action afin de créer des partenariats et des synergies entre communes tunisiennes et italiennes.
Quant aux critères de choix des communes bénéficiaires de ce don, le ministre des Affaires Locales et de l’Environnement, Mokhtar Hammami a assuré que la sélection a été faite par son département en toute objectivité. D’ailleurs, le choix a été porté sur les communes récemment créés afin de les soutenir dans cette conjoncture. Il a fait savoir que 31 municipalités relevant de 10 gouvernorats situés un peu partout à travers la République, sont concernées par ce programme. Il s’agit de Ben Arous, Ariana, Manouba, Bizerte, Sousse, Mahdia, Sfax, Gabes, Médenine et Tozeur.

Dans ce même ordre d’idées, le responsable de la Caisse des Dons et des Consignations (CDC) a considéré que les critères ayant été pris en considération étaient objectifs. « Je considére que les critères étaient objectifs en ce, en prenant en considération plusieurs facteurs dont la superficie,  la population, les besoins etc. D’ailleurs, ils sont, dés la signature du protocole d’accord,  à disposition de tout le monde. Très bientôt, la CDC va vous envoyer les conventions. » a-t-il affirmé. 

 

 

Lire aussi
commentaires
Loading...