Soudan: Plus de 35 morts dans la répression d’un sit-in pacifique

Au moins 35 personnes ont été tuées et une centaine de blessés dans  la « dispersion » du sit-in pacifique de manifestants devant le siège de l’armée à Khartoum, capitale du Soudan, a annoncé le Comité central des médecins soudanais. Le bilan devrait s’alourdir étant donné que beaucoup de victimes n’ont pas encore été dénombrées. Depuis la chute d’Omar el-Béchir début avril, le pays est en proie à la violence. Les généraux au pouvoir et l’opposition négociaient le partage du pouvoir durant la période de transition. Néanmoins, les négociations ont pris une tournure très violente.
En réaction, le parti islamiste Ennahdha et la centrale syndicale ont publié des communiqués dénonçant cette « boucherie » du peuple soudanais, et exprimant leur solidarité avec les familles des victimes.

Lire aussi
commentaires
Loading...