« Parti de Nabil Karoui » : Sigma Conseil et ses manières d’orienter l’opinion publique

Habitué à fournir des sondages d’opinions discutables, Sigma Conseil n’a pas dérogé à cette règle dans son dernier baromètre politique publié dans l’édition de ce mercredi 12 juin 2019 du quotidien Le Maghreb. C’est non sans surprise que l’on voit émerger un certain « parti de Nabil Karoui » – patron controversé de Nessma TV – dans les intentions de vote, d’autant plus qu’il a fait une entrée fracassante : 28,8% des intentions de vote pour les élections législatives de 2019. Un parti qui, notons-le, n’existe même pas dans le paysage politique. Cela nous rappelle le fameux coup du « parti de Mehdi Jomaa », qui avait figuré dans un sondage d’opinions de Sigma Conseil avant même la naissance d’Al Badil Ettounsi.
Nabil Karoui bénéficie également d’une position confortable pour les présidentielles : 23,8% des intentions de vote selon Sigma Conseil. Le voici, donc, assuré de remporter le victoire. Nous sommes en droit, dans ce contexte, de nous interroger sur la crédibilité de la méthodologie adoptée par Sigma Conseil et sur la représentativité de l’échantillon sélectionné.

« Désamour » entre Nidaa Tounes et Sigma Conseil
Dans ce même contexte, on constate une autre entrée : « 3ich Tounsi », le nouveau mouvement qui fait le buzz sur les réseaux sociaux et dans les médias qui jouit de 5,4% des intentions de vote pour les législatives. Côté partis politiques « traditionnels », Ennahdha arrive deuxième avec 16,8% des intentions de vote. Le Parti Destourien Libre (PDL) obtient 11,3%, suivi de Tahya Tounes (8,6%). Le grand absent est Nidaa Tounes qui ne figure pas dans les données fournies par Sigma Conseil. Le vent semble avoir changé de direction comme, probablement, Sigma Conseil qui semble avoir tourné le dos à Nidaa Tounes pour trouver un nouveau client, sans doute plus « offrant« .
Pour le reste des résultats du sondage, Kaïs Saïed arrive en seconde position en termes d’intentions de vote pour les présidentielles (23,2%). Abir Moussi, présidente du PDL, arrive troisième avec 10,8% des intentions de vote. Youssef Chahed, président de Tahya Tounes et Chef du gouvernement, arrive quatrième avec 7,4% des intentions de vote. Il est suivi de Mohamed Abou, secrétaire général du Courant Démocratique (6,6%) et de Moncef Marzouki, ancien président provisoire de la République et président de Harak Tounes Al Irada (6,3%).
Soulignons que Sigma Conseil a précisé que son sondage a été réalisé entre le 1er et le 8 juin 2019, sur un échantillon de 2706 citoyens inscrits sur les listes électorales.

Fakhri Khlissa

Lire aussi
commentaires
Loading...