Nidaa Tounes : ni Toubel ni HCE ne constituent ses représentants légaux

Nidaa Tounes n’a toujours pas de représentant légal malgré les tentatives des deux clans (Hammamet et Monastir) de prouver leur légitimité. De fait, la Cour d’Appel Administrative de Tunis a décidé, ce vendredi 14 juin 2019, de rejeter le recours déposés par le clan de Sofiene Toubel, député et président du comité central de la faction de Hammamet.
Ces deux entités de Nidaa Tounes, selon le Tribunal Administratif, ne peuvent exister sur le plan légal. A titre de rappel, Hafedh Caïd Essebsi (Monastir) et Sofiene Toubel avaient déposé des recours en mai dernier au sujet de la représentation légal de Nidaa Tounes concernant les élections municipales partielles de Bardo. C’était suite au rejet de la candidature des deux listes de Nidaa Tounes par l’ISIE (Instance Supérieure Indépendante pour les Elections).
Le parti, depuis son congrès de la dernière chance organisé le 6 avril 2019, croule sous le poids de son propre échec et des divisions infernales, et ce pour les mêmes raisons : la volonté de puissance qui pousse les dirigeants à vouloir s’accaparer du pouvoir, comme si leurs vies en dépendaient et comme si l’avenir de la Tunisie en dépendait.

Lire aussi
commentaires
Loading...