Manipulation dans les sondages d’opinions : le directeur d’Emrhod Consulting s’explique

Les instituts de sondages suscitent plus que jamais la polémique, notamment depuis le baromètre politique de Sigma Conseil de juin 2019. Emrhod Consulting, autre institut de sondages, a lui aussi été pointé du doigt depuis les derniers sondages apparus la semaine dernière. Son directeur général, Nabil Belaam, est intervenu dans Sbeh El Ward ce lundi 24 juin 2019 pour réagir à cette polémique. De fait, son entreprise a été accusée, par le journal Assabah, de manipuler les chiffres.
Le directeur général a rappelé que son entreprise travaille avec Dar Assabah depuis 4 ans, et que le travail se déroule dans le respect et la transparence. « Nous travaillons selon des critères scientifiques. Lors du dernier sondage d’opinions, nous avons suivi une autre méthodologie pour poser les questions, ce qui a modifié les résultats du dernier baromètre. Ce qui a été affirmé par Assabah est irresponsable. Nos portes sont ouvertes à tous les citoyens et les médias voulant vérifier nos données. Nous ne sommes à la solde d’aucune partie politique », a-t-il déclaré.
A titre de rappel, le sondage d’opinions mené par Emrhod Consulting place Nabil Karoui, patron controversé de Nessma TV, à la tête des intentions de vote pour les élections présidentielles avec 26,6% des voix. Il est suivi de Kaïs Saïd, constitutionnaliste (15,3%) et de Youssef Chahed, Chef du gouvernement (5,8%).
Idem pour les élections législatives : Nabil Karoui, selon Emrhod Consulting, arrive premier avec 22,9% des intentions de vote, suivi d’Ennahdha (6,9%) et de 3ich Tounsi (4,6%).

Lire aussi
commentaires
Loading...