Le ministère de l’Enseignement supérieur appelle à porter plainte contre Ijaba

La tension entre Ijaba, syndicat des enseignants-universitaires, et le ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, est toujours palpable. L’institution a appelé, dans un communiqué rendu public ce mardi 4 juin 2019, les universitaires à « sortir du silence » pour condamner les agissements du syndicat et, aussi, les campagnes de diffamation qu’il a orchestrées à l’encontre de plusieurs responsables d’établissements.
Toute forme de violence est à condamner selon le ministère de l’Enseignement Supérieur, quelles que soient sa source et sa cause. « Nous soutenons totalement ceux qui ont subi ces violences », lit-on dans le communiqué. Ces victimes, selon le ministère, sont invitées à informer l’administration et à porter plainte auprès des autorités judiciaires. Dans ce même contexte, les responsables doivent agir contre ces violences et protéger les étudiants, au même titre que les espaces universitaires et les agents, de toute « tentative d’intimidation ».
A titre de rappel, le Conseil des Universités, réuni lundi 3 juin 2019, a décidé l’accélération des accords en suspens avec lIjaba, relatifs, notamment au versement des primes et à l’achèvement des statuts qui régissent le travail des universitaires. Il a aussi appelé à engager le dialogue responsable avec l’autorité de tutelle. Les sujets d’examens, par ailleurs, doivent être remis avant le 12 juin 2019 selon le Conseil des Universités, afin de finir l’année universitaire dans les délais et d’éviter de perturber le calendrier.

Lire aussi
commentaires
Loading...