Le FDTS dénonce l’arrestation de 6 activistes par la police

Le Forum tunisien des droits économiques et sociaux (FTDS) voit d’un très mauvais œil l’arrestation de 6 activistes ayant participé au sit-in « Haremna » (nous avons vieilli) organisé à Meknassi.
Dans un communiqué publié ce lundi 10 juin 2019, le FTDS a exprimé son soutien aux activistes arrêtés. Il a accusé le gouvernement d’avoir mis de côté ses promesses faites aux manifestants, relatives à la régularisation de leurs situations. « Il [gouvernement] pratique le favoritisme. Il a criminalisé des revendications légitimes et poursuivi des activistes en Justice », lit-on dans le communiqué du FTDS.
Dans ce contexte, le Forum a appelé le gouvernement à éviter les affrontements avec les manifestants par le biais de la sécurité et la justice. Il faut mettre fin aux « accusations arbitraires » qui visent à bloquer les mouvements sociaux.

Lire aussi
commentaires
Loading...