Hausse des tarifs d’électricité : le ministère de l’Industrie s’explique

L’annonce de la hausse des tarifs de la Société Tunisienne d’électricité et du gaz (STEG) a suscité la confusion et, surtout, la colère des citoyens. Le ministère de l’Industrie et des Petites et Moyennes Entreprises (PME) a tenu à clarifier la situation dans son dernier communiqué.
L’institution a expliqué que la hausse – de 10% – ne concernera que les factures indiquant une consommation excessive. « Cette hausse [entrée en vigueur depuis le 1er juin 2019] ne concerne que 6% des usagers de la STEG, qui sont de gros consommateurs d’électricité. Cette mesure s’inscrit dans l’optique d’une justice sociale et de rationalisation de la consommation d’énergie », peut-on lire dans le communiqué du ministère.
D’un autre côté, le département de l’Industrie a rappelé que les subventions aux projets d’installation de panneaux photovoltaïques atteindront les 50%. Il rappelle, aussi, que 4 millions d’ampoules économiques seront distribuées dans l’objectif de de rationaliser la consommation.
On apprend aussi que 1 million de familles vont profiter d’une réduction de 10% sur les tarifs d’électricité. Il s’agit, selon le ministère, des familles les moins consommatrices d’électricité. Dans ce même contexte, 50 millions de dinars seront débloqués pour aider les familles aux revenus limités afin de les aider à payer une partie de leurs factures d’électricité.

Lire aussi
commentaires
Loading...