G20 : Les Accords de Paris ou rien pour Macron

Le 28 juin s’ouvre la réunion du G20, une rencontre entre les principaux dirigeants qui s’annonce explosive. Retranché dans ses positions, chaque chef d’État semble déterminé à faire valoir sa cause. Portant les Accords de Paris à bout de bras, le président français Emmanuel Macron ne fait pas l’exception.

Un sommet du G20 sous haute tension à l’heure où le besoin de fédérer n’a jamais semblé aussi nécessaire. Les dirigeants doivent s’accorder autour de la question du commerce et de l’urgence climatique. Une urgence qui ne l’est vraisemblablement pas pour certains pays. Suivant le chemin pris par les États-Unis, la Turquie et le Brésil seraient en train de questionner une potentielle sortie des Accords de Paris pour des raisons commerciales.
Une décision impensable pour le président français Emmanuel Macron. Affichant toujours plus d’ambition sur la question climatique, le président français a affirmé qu’il ne signerait aucun accord qui ne ferait pas mention des Accords de Paris. Une position ferme qui devrait être rejointe par les pays de l’Union Européenne et du Canada.
Si à l’échelle nationale les engagements d’Emmanuel Macron autour de la question climatique sont souvent remis en cause lors des Marches pour le climat, il est perçu sur la scène internationale comme l’un de ses plus fervents défenseurs. Fédérer avec l’environnement, tel est le défi qu’il s’est posé. « Je ne veux pas d’un affaiblissement collectif de nos engagements« , a-t-il affirmé lors de la première journée du G20 ce 28 juin 2019.

Lire aussi
commentaires
Loading...