Exclusion électorale : 3ich Tounsi dénonce « un coup d’État » et « un abus de pouvoir »

Le collectif 3ich Tounsi constitue la principale cible des récents amendements de la loi électorale. Le coordinateur général de l’association, Saddam Jebali, s’est indigné de l’adoption du nouveau texte de loi. Intervenant dans la Matinale de Shems FM ce mercredi 19 juin 2019, il a qualifié ce qui s’était passé de « scandaleux », de « honteux », « d’un coup porté à la démocratie et au processus démocratique », parlant même d’un « coup d’État ».
Pour lui, la situation est comparable à ce qu’on avait vu sous Ben Ali, lorsque Ahmed Néjib Chebbi avait été exclu par la loi. « On n’a fait qu’exclure les 4 premiers des sondages afin de laisser le 6ème et le 7ème remonter dans le classement. C’est un abus de pouvoir et un trafic d’influence », a-t-il ajouté au micro de Hamza Balloumi.
Saddam Jebali a rappelé que 3ich Tounsi a réussi à attirer 600 000 citoyens qui ont adhéré à son Document en 12 points. « 3ich Tounsi n’est pas fini. Nous mènerons notre campagne comme prévu jusqu’au 30 juin 2019. Juste après, nous passerons à la prochaine étape. Hier, 600 000 tunisiens ont été mis à l’écart, au même titre que Nabil Karoui et de ceux qui le soutiennent. C’est un coup porté à la démocratie », a-t-il expliqué.
D’autre part, le coordinateur de 3ich Tounsi considère que les gouvernants actuels ont peur pour leur siège. « Ils ont dévoilé toutes leurs cartes, alors que nous n’avons encore rien dévoilé. Et malgré cela, nous avons attiré 600 000 tunisiens. Ils ont fait passer les révisions hier car ils avaient conscience que leur position était en jeu. On compte près de 80 projets de lois dans les tiroirs. Or, quand il s’agit d’adversaires politiques et de pouvoir, on s’active pour faire passer un texte donné », s’est-il encore indigné, rappelant que 3ich Tounsi va poursuivre son action en tant qu’association. « Nous nous réunirons ce mercredi pour étudier toutes les possibilités. Nous passerons à la prochaine étape après le 30 juin 2019 », a-t-il encore déclaré.

Lire aussi
commentaires
Loading...