Ennahdha sait à quoi ressemble son « oiseau rare »

Cela fait plusieurs jours qu’Ennahdha nous parle de son fameux « oiseau rare » qui portera ses couleurs lors des élections présidentielles. La question est sûrement discutée, avec d’autres, pendant le 28ème Conseil de la Choura qui a démarré vendredi 21 juin 2019. Le président du Conseil, Abdelkarim Harouni, a dressé le profil de cet oiseau rare dans une déclaration sur Jawhara FM.
Cette personne doit « croire en la démocratie et la Révolution ». Elle doit aussi respecter l’État et la Constitution, lutter contre la corruption. « Cette personnalité doit rassembler et non diviser les tunisiens. Elle doit être capable de représenter la Tunisie dans le monde et de véhiculer une bonne image de l’expérience du seul pays démocratique dans le monde arabe », a-t-il déclaré.
Harouni, dans ce contexte, a exclu la présence de certaines personnalités de l’ancien régime de l’ancien président de la République, Zine Abidine Ben Ali, sur les listes des candidats d’Ennahdha. « Ennahdha, qui est le premier parti du pays, va soutenir la personnalité qui remplit ces conditions, qu’elle vienne du parti ou d’ailleurs. Nous n’avons pas encore tranché sur son identité », a-t-il encore ajouté.

Lire aussi
commentaires
Loading...