Des manifestants ont brûlé son portrait: René Trabelsi regrette (Vidéo)

Dans une interview accordée jeudi 20 juin 2019 à Attassia Tv, le ministre du Tourisme et de l’Artisanat René Trabelsi est revenu sur les manifestations organisées récemment à son encontre, par des associations et organismes luttant contre la normalisation avec l’Etat d’Israël.
René Trabelsi a dans ce contexte démenti catégoriquement avoir accueilli à l’aéroport international de Djerba Zarzis, 2000 touristes israéliens. Le ministre du Tourisme, a également démenti les informations selon lesquelles il serait détenteur d’un passeport israélien.

« Il y a des gens qui font de la politique, il y’en a d’autres qui font du tourisme. Pour moi, je ne fais que du tourisme. Aujourd’hui, tout le monde sait que les informations que cherchent à véhiculer ces associations sont infondées… Je ne savais pas que nous sommes toujours hantés par la haine. Ou va-t-on quand aujourd’hui, la photo d’un ministre tunisien se fait brûler sous les yeux de tout le monde à l’avenue de Habib Bourguiba, devant des journalistes et même des policiers. Je crois qu’il est grand temps de dire STOP. Ceux qui ont procédé à cet acte sont manipulés… Si j’étais un simple citoyen, en voyant la photo de l’un des ministres de mon pays se faire brûler au vu et au su de tout le monde, je serais révolté. »a-t-il lancé.

Lire aussi
commentaires
Loading...