Coopération tuniso-japonaise : Signature d’un Protocole d’Accord dans le cadre du Projet SATREPS

Dans le cadre du Projet de «Valorisation Scientifique des Bio ressources en Zones Arides et Semi-arides pour la Création d‘une Nouvelle Industrie »(SATREPS), un Protocole d’Accorda été signé le 18 juin 2019 entre le Centre de Biotechnologie de BorjCedria (CBBC), l’Université de Tsukuba, la société tunisienne « Herbes de Tunisie (Groupe Ayachi-Safir)»et la société japonaise « Nutrition Act ».
La société Tunisienne « Herbes de Tunisie », spécialisée dans la production d’huile d’olive et dans la production et la commercialisation d’une large variété de plantes médicinales et d’huiles essentielles, et la société Japonaise « Nutrition Act », spécialisée dans la recherche et développement de produits neutraceutiques, le Centre de Biotechnologie de Borj Cedria (CBBC) et l’Université de Tsukuba collaboreront ensemble pour la valorisation et l’application neutraceutique des plantes tunisiennes à effet anti-obésité et prévention du syndrome métabolique, entre autres.
Cette collaboration a pu avoir lieu grâce aux résultats précieux des équipes de recherche du CBBC et de l’Université de Tsukuba,dans le cadre du projet SATREPS qui promeut des activités de recherche scientifique sur les ressources biologiques et la création d’une nouvelle industrie dans le domaine des aliments fonctionnels et des produits neutraceutiques, en encourageant la collaboration entre organismes de recherche et entreprises privées.
Le premier projet SATREPS : «Valorisation Scientifique des Bio ressources en Zones Arides et Semi-arides pour le Développement Régional» a démarré en 2010 pour cinq ans qui a été suivie par un deuxième projet qui se déroule entre 2016 et 2021, dans le cadre de partenariat public-privé.

*SATREPS : Projet Tuniso-Japonais de Partenariat de Recherches en Sciences et Technologies pour le Développement Durable (Recherche conjointe entre universités tunisiennes et japonaises pour le développement) est mis en œuvre par l’Agence Japonaise de Coopération Internationale (JICA) et l’Agence Japonaise pour la Science et la Technologie (JST).

Lire aussi
commentaires
Loading...