Baccalauréat : une tentative de fraude originale

Une opération de fraude plutôt originale pendant les épreuves du baccalauréat a été déjouée à Béja. D’après le délégué régional de l’éducation de la région, Mokdad Dridi, deux candidats ont tenté de tricher par le biais de cartes magnétiques qui ressemblent à des cartes bancaires. L’incident a eu lieu au centre d’examens Ibn Haythem.
« C’est une tentative de fraude unique en son genre », a déclaré le délégué régional. Elle a été déjouée grâce aux efforts de la délégation de l’éducation et des unités sécuritaires. « Les deux candidats ont collé les deux cartes à leur peau », a-t-il précisé.
D’autre part, le délégué régional a indiqué que d’autres tentatives de fraudes ont été recensées depuis le début du baccalauréat à Béja. Certains candidats ont voulu emporter des téléphones portables avec eux, mais ils ont été empêchés de le faire. Dans ce même contexte, le délégué a assuré avoir fait l’objet de violences verbales et de menaces de la part d’un parent d’élève. « Les structures de la délégation, malgré ce genre d’incidents, ont toujours fait respecter la loi. Les élèves décrochent leur diplôme du baccalauréat grâce à leur mérite et non à la triche », a-t-il précisé, ajoutant que le directeur du centre d’examen Ibn Haythem a été remplacé.

Lire aussi
commentaires
Loading...