Baccalauréat : l’épreuve de physique ne comportait aucune irrégularité

Intervenant dans l’émission Hkeya w Me Feha ce lundi 24 juin 2019, le ministre de l’Education, Hatem Ben Salem, est revenu sur la polémique suscitée par les sujets de l’examen de la physique. Il a assuré que les corrections se passent bien et qu’aucune irrégularité n’a été constatée par les correcteurs.
« Il y a même eu des 20 sur 20. Il n’y a rien qui puisse attirer l’attention. Nous espérons que le taux de réussite sera meilleur cette année que celui de l’an dernier », a-t-il déclaré sur Shems FM.
Le ministre a été interpellé, d’un autre côté, sur l’examen de la Neuvième qui démarre ce lundi 24 juin 2019. « Les épreuves se déroulent dans de bonnes conditions », a-t-il assuré. Au sujet de la Sixième – concours d’entrée dans les écoles pilotes -, il démarre le 27 juin 2019. Pour le ministre de l’Education, il est important d’élargir l’examen pour que tous les futurs collégiens puissent le passer. L’objectif, comme il l’avait souligné à plusieurs reprises dans d’autres interventions radiophoniques, est d’améliorer le niveau des élèves avant leur arrivée au baccalauréat, à travers le passage obligé par les examens nationaux.

Lire aussi
commentaires
Loading...