Au Japon, l’huile d’olive tunisienne a une place spéciale

L’huile d’olive tunisienne jouit d’une place spéciale au Japon. Selon un directeur d’un laboratoire à la technopole de Borj Cedria, Riadh Ksouri, l’agence japonaise de coopération internationale travaille actuellement sur 21 échantillons de l’or vert tunisien, situés à Sfax. L’objectif est de découvrir les spécificités de chaque variété selon la culture et l’arbre.
Cela s’inscrit dans le cadre d’un projet commun entre le Japon, le Maroc et la Tunisie. Le but est de rapprocher les industriels tunisiens de leurs homologues japonais, mais aussi de créer un label pour l’huile d’olive tunisienne.
Selon une étude tuniso-japonaise (2010-2015), l’huile d’olive tunisienne, notamment celle du Nord, comporte plusieurs éléments antioxydants qui luttent contre le vieillissement des cellules. Elle protège, également, du cancer et des maladies cardiovasculaire. La même étude indique que, sur ce plan, l’huile d’olive tunisienne est supérieure à celle de l’Espagne et du Japon.

Lire aussi
commentaires
Loading...