ARP : Fatma Mseddi refuse la récitation d’Al Fatiha à la mémoire de Mohamed Morsi

Fatma Mseddi, députée de Nidaa Tounes.

C’est sous tension que la plénière de ce mardi 18 juin 2019 a démarré à l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP). Le chef du bloc parlementaire d’Ennahdha, Noureddine Bhiri, a demandé à ce que la Fatiha soit récitée avant le début de la séance afin de rendre hommage à l’ancien président défunt de l’Egypte, Mohamed Morsi.
Il semble que cette proposition ait fortement déplu à Fatma Mseddi, députée de Nidaa Tounes. Elle l’a, effectivement, dénoncée et a appelé à ne pas « fraterniser » – référence aux Frères Musulmans – l’ARP. « Il faut classer Ennahdha comme étant un parti des Frères et un parti terroriste », a-t-elle déclaré.

Lire aussi
commentaires
Loading...