Amélioration du cours du dinar : une joie de courte durée ?

Après plus d’une année de baisses consécutives, la parité dollar-dinar a (légèrement) baissé en faveur de la monnaie nationale. Ainsi, 1 dollar américain vaut actuellement 2,900 TND. Rappelons, aussi, que le cours du dinar tunisien s’est légèrement amélioré face à l’euro, passant de 3,300 à 3,297 TND pour 1 euro.
Cette tendance baissière va-t-elle se poursuivre ? Difficile à savoir. Est-ce une bonne nouvelle ? Sur la forme, sans doute, mais il faut observer les facteurs qui pourraient expliquer ces (timides) baisses. La Tunisie s’est récemment vue octroyer la 6ème tranche du prêt du Fonds Monétaire International (FMI), et pas que : l’Union Européenne (UE) va aussi lui accorder quelques 150 millions d’euros. Il s’agit, soulignons-le, de la deuxième tranche (sur trois) accordée dans le cadre du programme d’assistance macro-financière (AMF). Ce dernier a été adopté par le Parlement Européen le 6 juillet 2016.
D’autres prêts (en devises !) seront accordés à la Tunisie : les 120 millions d’euros de la Banque Africaine de Développement (BAD) en vue du financement du programme d’Appui à la modernisation du système Financier (PAMSFI II) et les 151 millions de dollars de la Banque Mondiale (BM) accordés à la STEG (Société Tunisienne d’Electricité et du Gaz). Autrement dit, l’amélioration du cours du dinar n’est aucunement due à une croissance économique ou à l’exportation. D’ailleurs, cette dernière, selon les dernières données de l’Institut Nationale des Statistiques, a diminué ces 6 derniers mois. Il est possible que l’activité touristique puisse contribuer à cette timide remontée du dinar tunisien. Dans tous les cas, puisque cette amélioration semble être soutenue par les prêts, il ne faudra pas s’attendre à ce qu’elle dure longtemps. La joie sera, en effet, de courte durée, étant donné que l’Etat sera amené à rembourser ces dettes en devise, ce qui risque de faire chuter, une fois encore le dinar.

Lire aussi
commentaires
Loading...