Abir Moussi : « Youssef Chahed est l’oiseau rare d’Ennahdha »

Intervenant dans Tounes Al Yayom, la présidente du Parti Destourien Libre (PDL), Abir Moussi, n’a pas du tout mâché ses mots en évoquant le Chef du gouvernement, Youssef Chahed. Sur le plateau de Meriem Belkadhi, elle a affirmé que Chahed était l’oiseau rare évoqué par le président d’Ennahdha, Rached Ghannouchi, lorsque ce dernier avait parlé du candidat de son parti aux élections présidentielles.
« C’est l’oiseau rare qui propose ses services à Ennahdha », a-t-elle assuré. Certains anciens nidaïstes, rappelle-t-elle, ont quitté Nidaa Tounes car le parti avait conclu une alliance avec Ennahdha, ce qui constitue, selon elle, une trahison vis-à-vis des électeurs.
Au sujet de Tahya Tounes, parti de Youssef Chahed, Abir Moussi considère que le parti a conclu une alliance stratégique avec « le parti des Frères » avant les élections, et pour preuve, d’après elle : la discipline lors du vote pour les amendements de la loi électorale et la présence renforcée. « Ils ont voté pour une loi à travers laquelle ils pensaient conserver leur alliance et remporter les élections. Or, les citoyens n’ont plus confiance en eux », a affirmé la présidente du PDL, qui ajoute qu’elle n’est pas concernée par les amendements de la loi électorale. « Le dossier de ma candidature est prêt. Je le présenterai dans les délais. Ennahdha, par ailleurs, n’a pas peur de Nabil Karoui [patron de Nessma TV]. Elle a plutôt peur du PDL », a-t-elle encore ajouté.

Lire aussi
commentaires
Loading...