1ère Édition du Tunisia Hospitality Award

Mercredi 19 juin a couvert la première édition Tunisia Hospitality Award, une soirée récompensant l’excellence du tourisme et de l’hôtellerie à la tunisienne.

Une cérémonie prestigieuse pour remettre deux trophées, celui de l »Excellence Hôtelière » et le  « Jasmin d’or », mais également pour couronner les efforts du maintien de  la qualité et de l’engagement en faveur de la culture, de l’animation, de l’environnement durant l’année écoulée de juin 2018 à mai 2019. Au total 20 Prix de l’Excellence Hôtelière et 19 Prix « Jasmin d’Or » ont été décernés.
La soirée s’est déroulée autour d’un cocktail avec la diffusion entre deux prix du documentaire « Des hommes et des étoiles »
Deux jury ont été choisis pour chaque récompense, Mounir Ben Miled (Président d’Honneur de la FTH) a présidé le jury de l »Excellence Hôtelière » tandis que celui des « Jasmin d’Or » était présidé par Slah Maaoui (ancien ministre du tourisme et haut dirigeant dans le domaine des médias et de la communication). Le président a souhaité inclure dans ce trophée les hébergements alternatifs et les associations agissant  dans les domaines de la cultures, de l’environnement ou l’animation des régions.
Étaient éligibles pour recevoir le prix de l »Excellence Hôtelière » seulement les établissements classés comme hôtels par l’ONTT. L’hôtel doit aussi avoir au moins une année de notation du Review Pro mais le concours prévoit de créer une nouvelle catégorie l’année prochaine pour les hôtels saisonniers. Le classement étant très serré, le jury a finalement décidé de primer non pas 3 mais 5 hôtels. 5 prix ont été décernés :  La meilleure chambre, la meilleure chaîne hôtelière, le meilleur service, le meilleur General Manager et enfin les 16 prix des meilleures hôtels dans les catégories 5,4, et 3 étoiles.
Les « Jasmin d’Or » ont mis en valeur le « supplément d’âme » du monde hôtelier en récompensant les meilleurs élèves de formation hôtelière, les associations engagées dans la culture l’environnement et l’animation des régions, l’hébergement alternatif mais aussi les journalistes et médias impliqués dans le tourisme tunisien.

Lire aussi
commentaires
Loading...