Yémen : la guerre a tué près de 85 000 enfants

La guerre civile au Yémen fait des ravages depuis son début en mars 2015, causant la mort de milliers de personnes. Le bilan est particulièrement lourd pour les enfants : 84 700 ont trouvé la mort à cause de la faim ou de la maladie. C’est ce qu’a assuré l’Organisation non gouvernementale (ONG) Save The Children, et c’est sans compter les enfants décédés à cause des combats et des bombardements.
L’ONG a affirmé qu’elle s’était appuyée sur les données fournies l’Organisation des Nations Unies (ONU). Les enfants de moins de 5 ans sont particulièrement touchés par une malnutrition sévère.
Selon les Nations Unies, le Yémen est en train de subir la « pire crise humanitaire de la planète ». Il vit, en effet, sous le poids d’une famine de masse qui toucherait, selon des experts, 14 millions de personnes. Les enfants, notons-le, sont aussi enrôlés dans les combats par les rebelles houthistes.
A titre de rappel, en mars 2015, les combats entre rebelles houthistes (soutenus par le Hezbollah et l’Iran) et les loyalistes (Arabie Saoudite et Emirats Arabes Unis) avaient éclaté. Le clan de l’Arabie Saoudite et des Emirats Arabes Unis bénéficient du soutien militaires des Etats-Unis, de la Grande-Bretagne et de la France.

Lire aussi
commentaires
Loading...