Tunisie: les villages d’enfants SOS menacés de fermeture

La décision de la Fédération internationale des villages d’enfants SOS de retirer son soutien financier aux villages d’enfants SOS en Tunisie serait un coup dur pour les quatre villages d’enfants à Gammarth, Akouda (Sousse), Siliana et Mahrès (Sfax) qui hébergent 400 enfants sans soutien familial et qui assurent la prise en charge de 1000 autres installés dans des familles d’accueil.
Alors que l’Etat ne fournit que 1% des besoins de ces villages, ces derniers sont dans l’obligation de créer leurs propres ressources et de fournir des budgets annuels d’environ 5 millions de dinars pour pouvoir mener leurs activités, si non ces enfants risquent d’être livrer à eux-mêmes et de faire face à un avenir obscur, ont souligné les responsables du village SOS de Mahrès (Sfax), lors d’un point de presse tenu, dimanche, à l’occasion de la visite d’une délégation de représentants de médias locaux.
Face au mutisme la présidence du gouvernement et des ministères de la femme, des affaires sociales et de finances, des activistes de la société civile se sont mobilisés sur les réseaux sociaux dans un élan de solidarité pour une collecte de dons.

 

Source: TAP

Lire aussi
commentaires
Loading...