Tunisie: Le premier parti politique Amazigh voit le jour

Intervenant sur les ondes de Jawhara Fm, le secrétaire général du nouveau parti politique amazigh « Akal », Fadi Mansri a affirmé que le nouveau-né de la scène politique est basé sur la revendication de l’identité amazigh et qui se préoccupe en même temps des problématiques de tous les citoyens tunisiens.
Mansri a précisé que le nom de son parti (« Akal » en langue amazigh signifie la Terre). Il a souligné que son parti participera aux prochaines élections législatives et présentera, également, un candidat à la présidentielle. Il s’agit du président du mouvement, Samir Nefzi.
Notons que Fadi Mansri (24 ans) est le plus jeune secrétaire général d’un parti politique en Tunisie. Il a indiqué que son mouvement aspire à unir toute la région nord-africaine.

Lire aussi
commentaires
Loading...