Salma Elloumi à Al Badil Ettounsi ?

Après avoir quitté la direction du cabinet présidentiel à Carthage, Salma Elloumi Rekik est devenue la principale préoccupation de certains partis politiques qui essayent de la séduire afin d’intégrer leurs rangs. Intervenant dans Houna Shems ce jeudi 16 mai 2019, le porte-parole d’Al Badil Ettounsi, Mohamed Ali Toumi, n’a pas exclu l’éventualité d’intégrer Salma Elloumi à son  parti. « Des échanges ont eu lieu ces deux derniers jours avec elle », a-t-il assuré.
La Nidaïste, rappelons-le, a lâché le clan de Hafedh Caïd Essebsi de Nidaa Tounes. De fait, l’ancienne directrice du cabinet du président avait pris part à la réunion du bureau politique de Nidaa Tounes de Sofiene Toubel. Il y avait également Raouf Rekik, son époux. Les nidaïstes de Hammamet, selon certains bruits de couloirs, voudraient miser sur Salma Elloumi Rekik en tant que personnalité crédible n’ayant pas pris part aux divisions qui ont secoué le parti. Va-t-elle rejoindre Mehdi Jomaa, président d’Al Badil Ettounsi, ou rester avec les nidaïstes et Sofience Toubel ? De toute évidence, il s’agit d’une claque sérieuse infligée à Hafedh Caïd Essebsi, mais également à Béji Caïd Essebsi.

Lire aussi
commentaires
Loading...