Ramadan : en 20 jours seulement, plus de 7 000 infractions recensées

Comme chaque année, le Ramadan constitue, paradoxalement, une occasion pour les commerçants malintentionnés de faire de bonnes affaires sur le dos des citoyens, sachant pertinemment qu’il s’agit, pourtant, du mois du partage.
S’exprimant sur Mosaïque FM ce samedi 25 mai 2019, le directeur général de la concurrence et des études économiques, Yasser Ben Khelifa, a affirmé que le nombre d’infractions a dépassé les 7 000, 20 jours après le début du Mois Saint. Chaque jour, 400 infractions économiques sont enregistrées. Dans ce même contexte, 26 commerces d’alimentation ont été fermés. 20 boulangeries ont été empêchées de s’approvisionner en farine subventionnée. D’autres commerces n’auront plus la possibilité de s’approvisionner en huile végétale subventionnée et en sucre.
« 56 000 visites de contrôle ont été effectuées par 2302 brigades jusqu’au 19 Ramadan. Au total, 138 tonnes de produits subventionnés ont été saisis, en plus de 41 tonnes de fruits et légumes », a encore expliqué le responsable.

Lire aussi
commentaires
Loading...