Mhamed Krichen « ne supporte plus » les chaînes de télévision tunisiennes

Le Ramadan, comme nous le savons, constitue une excellente occasion pour constater la décadence de certaines chaînes de télévision qui proposent des émissions et des séries d’un niveau très discutable. Le journaliste tunisien d’Al Jarzeera, Mhamed Krichen, pour sa part, a critiqué le mélange « horrible » et « anarchique » entre le dialecte tunisien et la langue française.
Dans un statut publié sur sa page Facebook, le journaliste affirme qu’il n’arrivait plus à supporter cette tendance. « On ne peut regarder la moindre chose sans écouter cette langue que tout le monde pratique sans la moindre gêne : des programmes de cuisine aux débats politiques ! Il arrive d’entendre des paragraphes entiers en français. Je vous prie de m’indiquer un peuple qui porte atteinte à la langue arabe et à son dialecte à ce point », a-t-il écrit.

Lire aussi
commentaires
Loading...