Manque de liquidité : la fédération des banques tire la sonnette d’alarme

Le secteur bancaire traverse une grave crise et ce n’est plus un secret. Le secrétaire général sortant de la Fédération générale des banques et des institutions financières, relevant de l’UGTT (Union Générale Tunisienne du Travail), Abdelhamid Jelali, a affirmé que ces difficultés impactent la situation économique, social et politique.
S’exprimant sur Mosaïque FM ce vendredi 17 mai 2019, il est revenu sur le manque de liquidité récemment observé. De fait, plusieurs économiste ont alerté sur une éventuelle pénurie de liquidité dans les banques. Pour le syndicaliste, le gouvernement doit revoir sa politique monétaire vis-à-vis des citoyens. Il a déploré la hausse des impôts qui, pour sa part, a négativement impacté l’épargne. « 40% des tunisiens ne possèdent pas de comptes bancaires. Ils veulent éviter la hausse des impôts », a-t-il dit. Au sujet du manque de liquidité, il a assuré que l’octroi des prêts à la consommation n’a pas cessé. « Une réunion devrait avoir lieu avec le gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie (BCT), Marouane Al Abassi. [et les représentants de la Fédération générale des banques et des institutions financière] », a-t-il encore ajouté.
Notons que le secrétaire général sortant de la Fédération générale des banques et des institutions financières a fait sa déclaration en marge du 12ème congrès de la Fédération.

Lire aussi
commentaires
Loading...