L’Institut Pasteur dément et précise

Suite à la publication d’un article de presse le 30 mai 2019, dans certains journaux électroniques contenant des informations selon lesquelles une peine de cinq ans d’emprisonnement a été infligée à « l’ancien directeur de l’Institut Pasteur, Moncef Amdouni » pour fraude, l’Institut Pasteur de Tunis (IPT) indique que le contenu de cet article est mensonger. L’IPT dément cette information et précise que cette affaire concerne une fraude réalisée par un ancien ouvrier de l’Institut Pasteur de Tunis, et nullement un ancien Directeur Général de l’Institut.
L’IPT se réserve le droit d’entamer les poursuites judiciaires nécessaires.

Lire aussi
commentaires
Loading...