POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

L’ère Ben Ali avait ses points positifs selon Mohsen Marzouk

Intervenant dans La Matinale de Shems FM ce mardi 14 ma 2019, le secrétaire général de Machrou3 Tounes, Mohsen Marzouk, a été interpellé sur les rumeurs qu’il avait véhiculées au sujet de l’aggravation de l’état de santé de l’ancien président de la République, Zine Abidine Ben Ali.
Il a assuré que des responsables étrangers ont contacté la présidence de la République tunisienne sur cette question. « Il existe des informations selon lesquelles Ben Ali est malade », a-t-il assuré au micro de Hamza Balloumi. Mohsen Marzouk considère que la question de l’ère Ben Ali constitue une affaire politique par excellence, qu’il faut sortir du cadre criminel. « L’ère Ben Ali fait partie de l’Histoire de la Tunisie. Elle comporte des points positifs et des points négatifs. La question de son retour est une affaire d’Etat. Il a le droit de revenir en Tunisie. Il faut, dans ce même contexte, poursuivre les procédures relatives à l’argent et à l’indemnisation des victimes », a-t-il expliqué.
Le secrétaire général a également souligné que l’aspect humanitaire existe dans l’affaire de Ben Ali. « Le sujet a été abordé avec le Chef du gouvernement, Youssef Chahed. Une partie politique a effectué des prises de contact afin de se charger de cette question », a-t-il ajouté.
Par ailleurs, Mohsen Marzouk a fustigé les rumeurs et les fake news qui ont toujours circulé. Elles risquent, selon lui, d’impacter les prochaines échéances électorales. « Il faut demander des comptes à ceux qui font circuler ces rumeurs et les nouvelles mensongères. Certaines personnes sont elles-mêmes des fake news et elles n’ont aucune vision politique. Elles ne participent même pas au travail politique », a-t-il encore ajouté.

Lire aussi
commentaires
Loading...