L’ère Ben Ali avait ses points positifs selon Mohsen Marzouk

Intervenant dans La Matinale de Shems FM ce mardi 14 ma 2019, le secrétaire général de Machrou3 Tounes, Mohsen Marzouk, a été interpellé sur les rumeurs qu’il avait véhiculées au sujet de l’aggravation de l’état de santé de l’ancien président de la République, Zine Abidine Ben Ali.
Il a assuré que des responsables étrangers ont contacté la présidence de la République tunisienne sur cette question. « Il existe des informations selon lesquelles Ben Ali est malade », a-t-il assuré au micro de Hamza Balloumi. Mohsen Marzouk considère que la question de l’ère Ben Ali constitue une affaire politique par excellence, qu’il faut sortir du cadre criminel. « L’ère Ben Ali fait partie de l’Histoire de la Tunisie. Elle comporte des points positifs et des points négatifs. La question de son retour est une affaire d’Etat. Il a le droit de revenir en Tunisie. Il faut, dans ce même contexte, poursuivre les procédures relatives à l’argent et à l’indemnisation des victimes », a-t-il expliqué.
Le secrétaire général a également souligné que l’aspect humanitaire existe dans l’affaire de Ben Ali. « Le sujet a été abordé avec le Chef du gouvernement, Youssef Chahed. Une partie politique a effectué des prises de contact afin de se charger de cette question », a-t-il ajouté.
Par ailleurs, Mohsen Marzouk a fustigé les rumeurs et les fake news qui ont toujours circulé. Elles risquent, selon lui, d’impacter les prochaines échéances électorales. « Il faut demander des comptes à ceux qui font circuler ces rumeurs et les nouvelles mensongères. Certaines personnes sont elles-mêmes des fake news et elles n’ont aucune vision politique. Elles ne participent même pas au travail politique », a-t-il encore ajouté.

Lire aussi
commentaires
Loading...