Le « Nidaa Historique » veut à tout prix se reconstituer

Au fur et à mesure que les élections approchent, Nidaa Tounes, du moins le clan  de Sofiene Toubel, tente de rassembler les quelques miettes restantes dans l’espoir de redonner naissance à un tout éparpillé depuis longtemps. Les blocs parlementaires de Nidaa Tounes et d’Al Horra de Machrou3 Tounes se sont réunis dans la soirée du jeudi 16 mai 2019 dans l’objectif de recomposer le « Nidaa Historique ». Mohsen Marzouk, secrétaire général de Machrou3 Tounes, et Salma Elloumi Rekik, ancienne directrice du cabinet présidentiel, étaient également présents.
Par ailleurs, dans une déclaration accordée ce vendredi 17 mai 2019 à l’agence TAP, le député du bloc Al-Horra, Hsouna Nasfi, a indiqué que des concertations ont actuellement lieu entre les deux partis afin d’étudier les possibilités d’union en vue des prochaines élections. Ces concertations avancent, selon Hsouna Nasfi, et ce dans l’objectif de rassembler le Nidaa Historique, la famille centriste et démocrate. « Il s’agit, avant tout, d’une démarche partisane avant d’être parlementaire. L’union sera donc créée au niveau des partis », a-t-il précisé, ajoutant que les deux partis organiseront une nouvelle réunion lundi 20 mai 2019 afin d’aborder les mécanismes d’unification. « Nous n’avons pas encore abordé les noms qui dirigeront la nouvelle coalition. Nous continuons, par ailleurs, à nous concerter avec Tahya Tounes, Al Badil Ettounsi et des indépendants », a encore souligné Hsouna Nasfi.

Lire aussi
commentaires
Loading...