Le Festival du film Africain de Louxor (LAFF) dévoile les traits de sa 9e édition

Les organisateurs du Festival du film Africain de Louxor dont Sayed Fouad et Azza el-Husseiny, respectivement président et directrice exécutive de LAFF en présence du coordinateur général de LAFF Ahmed Helba ont dévoilé lors d’une conférence de presse tenue dans le pavillon tunisien du Festival de Cannes, auquel ont été conviés des cinéastes et critiques de divers horizons, les principaux traits de la neuvième édition de LAFF. La date est fixée du vendredi 13 au jeudi 19 mars 2020, le cinéma invité d’honneur le cinéma de l’État du Kenya, avec un focus sur le cinéma kényan prometteur, où une génération de jeunes réalisateurs essaye de fournir des œuvres cinématographiques singulières reflétant la réalité de leur pays d’une manière honnête.
La neuvième édition portera le nom du feu artiste égyptien « Farid Shawqi » à l’occasion du centième anniversaire de sa naissance et pour revivre ses qualités remarquables d’acteur, de producteur et d’auteur.
Selon la tradition du festival, cette édition de LAFF sera dédiée aux noms des acteurs suivants qui n’y sont plus: Sotigui Kouyaté du Mali, l’actrice et chanteuse Egyptienne Akila Ratib et le producteur Tunisien Ahmed Bahaeddine Attia.
Le Festival du film Africain de Louxor sous l’emblème « LAFF toute l’année » organise « Une journée Youssef Chahine en Afrique », en projetant ses films, au même moment, dans la plupart des pays africains à la commémoration de sa date de d’anniversaire le 25 Janvier. Des tables rondes, projections débats et publication de brochures vont accompagner l’évènement en partenariat avec la société Misr International Films et Zawya.
Le festival organisera également cette année une compétition supplémentaire, le « Cinéma de la Diaspora Africaine » qui présentera les créations d’Africains hors du continent Africain, une proposition du président d’honneur de la 8ème édition, l’acteur Mahmoud Hemeida.
Le directeur du Festival du film arabe de Malmö, Mohamed Keblawi, a annoncé l’organisation de « La soirée de LAFF » afin de célébrer le Festival du Film Africain de Louxor en Suède où seront projeter les films primés à la huitième édition de LAFF, notamment le film Ghanéen « l’Enterrement de Kojo » et le film Égyptien « nuit/ extérieure ». Un séminaire sur le rôle que joue LAFF dans son soutient à l’industrie cinématographique africaine Sub-saharienne et en Afrique du Nord.
Une troupe de tambours et une exposition d’affiches et de livres édités par LAFF est au menu de cette 9ème édition de MAFF en Octobre 2019.

Le direction du Festival du Film Africain de Louxor a également participé à une conférence de presse conjointe au pavillon du Festival du Film Africain de Rome(RAFF). Antonio Flamini, directeur artistique de RAFF a déclaré que la coopération se poursuit dans le cadre du protocole signé à Cannes en 2016 et que le film égyptien « Hepta » sera le film d’ouverture de la cinquième édition de RAFF en juillet prochain.

Le Festival du Film Africain de Louxor est organisé par la Fondation indépendante des jeunes artistes « Independent Shabab Foundation » (ISF) avec le soutien et la coopération des ministères de la Culture, du Tourisme, de la Jeunesse, des Affaires étrangères, du Gouvernorat de Louxor et du Syndicat des cinéastes.

Lire aussi
commentaires
Loading...