Fraude au baccalauréat : pas d’appareils de brouillage cette année

Déployés à lors de la session 2017 du baccalauréat, les appareils de brouillage seront abandonnés cette année. C’est ce qu’a rappelé le président du centre de distribution et de collectes des examens, Fathi Mohamed, dans une déclaration sur Jawhara FM ce jeudi 30 mai 2019. Ils ont prouvé leur inefficacité selon le responsable.
Rappelons que ces appareils ont suscité une grande polémique en 2017. De fait, des tentatives de sabotage ont été repérées et des appareils ont été touchés. Le ministère de l’Éducation, dont l’intérim était assuré par Slim Khalbous à l’époque, avait ouvert une enquête. Plusieurs rumeurs avaient alors circulé sur la fuite des sujets d’examens. Toutes ont été démenties par le ministre intérimaire, qui avait précisé qu’il y avait eu des tentatives, mais qu’elles avaient été déjouées.

Lire aussi
commentaires
Loading...