Bientôt, la Tunisie Partenaire pour la démocratie locale auprès du Congrès du Conseil de l’Europe ?

Le gouvernement tunisien et la Fédération Nationale des Villes Tunisiennes (FNVT) ont présenté une demande d’octroi du statut de Partenaire pour la démocratie locale auprès du Congrès des pouvoirs locaux et régionaux du Conseil de l’Europe. La décision de la Tunisie s’inscrit dans le cadre d’une coopération de longue date entre le Congrès et les autorités tunisiennes.

La demande sera soumise au Bureau du Congrès pour approbation lors de sa réunion du 28 juin 2019, à Bruxelles.
Le porte-parole du Congrès pour le Partenariat Sud-Med, Piero FASSINO a salué la démarche de la Tunisie. « Il s’agit d’une décision importante car le Partenariat constitue un véritable outil de coopération qui permettra de rapprocher les institutions locales des citoyens et de renforcer le tissu démocratique tunisien, » a déclaré le porte-parole du Congrès.
« Dans un bassin méditerranéen marqué aujourd’hui par de graves conflits en Syrie et en Libye et par des bouleversements affectant de nombreux pays de la région, le partenariat avec la Tunisie – ainsi que le partenariat avec le Maroc signé en avril 2019 – contribueront à consolider la paix, la stabilité et la sécurité, » a-t-il ajouté.
Ce statut offrira à la Tunisie l’expertise et l’expérience des 47 Etats membres du Conseil de l’Europe et permettra à une délégation d’élus locaux tunisiens de prendre part aux travaux du Congrès, afin de renforcer le partenariat et l’échange de bonnes pratiques.
Le statut de Partenaire pour la démocratie locale offre aux élus des collectivités locales des pays du voisinage du Conseil de l’Europe la possibilité de participer, au sein du Congrès, au renforcement de la démocratie locale et régionale. Les membres des délégations de pays bénéficiant de ce statut peuvent participer aux sessions du Congrès ainsi qu’aux réunions de ses commissions – de monitoring, des questions d’actualité et de la gouvernance.

Lire aussi
commentaires
Loading...