Bac : les (lourdes) sanctions infligées aux fraudeurs

Les élèves ont encore quelques semaines pour se préparer aux épreuves du baccalauréat 2019. 123 000 plus exactement, vont devoir se surpasser pour décrocher le précieux sésame des études supérieures. Ils doivent également être conscients des risques des fraudes.
Dans un spot télévisé, le ministère de l’Education est revenu sur les (lourdes) sanctions qui sont infligées aux fraudeurs. Les tentatives de fraudes sont également concernées. Dans ces deux cas, l’épreuve est annulée et il devient impossible pour l’élève de s’y inscrire pendant 5 ans. Plus encore : il est définitivement renvoyé de tous les établissements scolaires publics. Le ministère de l’Education rappelle aussi qu’il est interdit d’emporter les appareils électroniques dans les centres d’examen : smartphones, tablettes, ordinateurs, montres électroniques ou stylos électroniques.
A titre de rappel, la session principale des épreuves du baccalauréat se déroulera du 12 au 19 juin prochain. Les résultats seront annoncés le 30 juin 201. La session de contrôle, pour sa part, aura lieu du 2 au 5 juillet prochain et les résultats seront affichés 8 jours plus tard.
Que les futurs bacheliers se souviennent de ceci : évitez les fraudes non pas pour éviter la sanction, mais pour mieux construire votre avenir et faire vos preuves.

ومضة تحسيسية ضد الغش في الامتحانات

ومضة تحسيسية ضد الغش في الامتحانات

Publiée par Ministère de l'éducation Tunisie (page officielle) sur Jeudi 23 mai 2019

Lire aussi
commentaires
Loading...