3ich Tounsi : le président évoque ses sources de financement

L’ascension de « 3ich Tounsi » (vivez tunisien) a été fulgurante sur la scène politique. Le mouvement associatif commence à déranger plusieurs partis qui, pour freiner son élan, se sont interrogés sur ses sources de financements.
Intervenant dans La Matinale de Shems FM ce vendredi 24 mai 2019, le président du mouvement, Slim Ben Hassen, a indiqué qu’Olfa Terras représente la principale source de financement. La femme d’affaires, explique-t-il, a lancé plusieurs projets en Palestine, en Syrie et dans d’autres pays arabes. Elle a également lancé des projets en Tunisie, à l’instar du centre culture de Djebel Samama.
« Pourquoi n’avait-on rien dit au sujet des sources de financements lorsqu’Olfa Terras avait financé la restauration des écoles ? Pourquoi le fait-on à l’approche des élections et on la qualifie « d’agent » ? », s’est-il interrogé, ironique, au micro de Hamza Balloumi.
Par ailleurs, Slim Ben Hassen a indiqué que 3ich Tounsi se compose de 1500 membres. Le Document des Tunisiens, lancé par le mouvement, a déjà rassemblé 300 000 signatures. Autre sujet sur lequel le président de 3ich Tounsi a été interrogé : le financement de la campagne du président français Emmanuel Macron par l’époux d’Olfa Terras. « Le financement n’a pas dépassé les 7500 €. L’époux d’Olfa Terras avait agi en tant que citoyen français ayant contribué au financement d’une campagne électorale », a-t-il précisé.

Lire aussi
commentaires
Loading...