Voitures administratives : les infractions sous les 4% pour au 1er trimestre 2019

Les infractions liées à l’usage des voitures administratives ont enregistré une légère baisse pour le premier trimestre 2019 atteignant 3,67% contre 3,75% en 2018 , ce qui dénote de la stabilisation de ce taux au dessous de 4% constituant ainsi une amélioration par rapport aux moyennes enregistrées en 2017    ( 4,8%) et 2016 ( 7,3%), grâce au renforcement des patrouilles ( 252 effectuées )  qui ont permis de contrôler 8027  véhicules au 1er trimestre 2019 à raison de 2675 voitures contrôlées mensuellement.
Ce résultat a été aussi favorisé par l’application d’amendes aux contrevenants en vertu du décret gouvernemental n 647 du 26 Mai 2017 concernant le contrôle de l’utilisation des voitures administratives.
A noter aussi que le programme d’intervention du corps de contrôle général du ministère des domaines de l’Etat et des affaires foncières a été  axé  en 2019 sur une nouvelle orientation qui consiste à procéder parallèlement au contrôle de la gestion du parc auto dans les différents services de l’Etat, des établissements et des entreprises publics et ce dans le cadre de la bonne gouvernance de la gestion des véhicules administratifs.
Par ailleurs, le ministère des domaines de l’Etat et des affaires foncières continue de rappeler à tous les utilisateurs des voitures administratives de se conformer à la réglementation en vigueur régissant l’utilisation des véhicules administratifs, afin d’éviter les sanctions administratives et financières y afférentes.

(Photo d’illustration)

Lire aussi
commentaires
Loading...