Tunisie: 700 dinars d’amende pour ceux qui recourent au covoiturage

Toute personne aura recours au covoiturage sera passible d’une amende s’élevant à 700 dinars, c’est ce qu’a annoncé le directeur général du transport terrestre, Habib Ammar, dans une déclaration à Diwan FM.
La nouvelle a ébranlé les Tunisiens et particulièrement les étudiants ont souvent recours à ce moyen pour rentrer chez eux les weekends.  Pour le DG du transport terrestre, le covoiturage n’est qu’une pratique illégale parce qu’elle ne peut être faite sans autorisation et c’est ce que la loi ne le permet pas.
Il a souligné la loi tunisienne interdit cette pratique. Sur la toile, les réactions ont déferlé coléreusement à l’encontre du responsable précité, en l’appelant à améliorer les services médiocres du transport terrestre avant de prendre de telles décisions arbitraires.

Lire aussi
commentaires
Loading...