Retraite : la nouvelle loi permettra d’économiser 285 MDT selon Mohamed Trabelsi

Le ministre des Affaires Sociales, Mohamed Trabelsi, est revenu sur la loi relative à l’augmentation de l’âge légal de départ à la retraité, lors d’une conférence de presse organisée ce vendredi 5 avril 2019. Le texte, qui entrera en vigueur dès juillet 2019, devrait assurer aux caisses sociales une économie de 285 millions de dinars. Leur déficit, de ce fait, devrait pouvoir baisser de 280 millions de dinars en 2019. Il faudra compter une baisse annuelle de 60 millions de dinars à partir de 2020.
L’objectif principal, poursuit-il, est justement de rééquilibrer les finances des caisses sociales. « Le dialogue social va se poursuivre même après l’adoption du texte de loi afin d’en garantir les acquis. Nous nous étions mis d’accord sur l’augmentation de l’âge légal de départ à la retraite, sur la hausse des cotisations patronales et salariales et aussi sur la diversification des sources de de revenus des caisses. Le régime actuel, basé sur les cotisations, est devenu insuffisant. Cette diversification des sources de revenus a été inscrite dans la loi de Finances 2019. Elle sera effective dès 2020 », a-t-il expliqué. Une autre disposition de la nouvelle loi porte sur le volet de la gouvernance.
D’autre part, le ministre a rappelé que 900 millions de dinars ont été restitués aux caisses sociales par les entreprises et institutions publiques entre janvier et février 2019. La dette restante est de 536 millions de dinars. « La plupart des entreprises et institutions endettées sont actives dans le transport public. Les négociations, en vue de régulariser leurs situations, sont en cours », a-t-il précisé.
Autre point important figurant dans la loi sur les retraites : le Conseil Supérieur du financement de la protection sociale.

Lire aussi
commentaires
Loading...