Michel Aoun: « Le printemps arabe est un enfer arabe »

Dans une interview accordée à la chaîne nationale tunisienne, le président libanais Michel Aoun a affirmé que le printemps arabe n’est qu’un enfer arabe étant donné que le terrorisme s’est propagé dans la région. « Nous souffrons toujours des conséquences du terrorisme. Il faut que cette guerre s’arrête et nous devons retourner à la table du dialogue. Tout le monde doit se rendre compte que lorsque nous sommes en guerre, nous sommes tous perdants« a-t-il souligné.
Le président libanais s’est également attardé sur les liens historiques entre son pays et la Tunisie. « Nous avons beaucoup de points communs tels que le respect de la liberté de croyance, le droit à la différence, et la liberté d’expression. Les Tunisiens ont réussi leur transition démocratique, ce qui prouve que la Tunisie est sur la bonne voie en dépit de tous les écueils« a-t-il exprimé.

 

Lire aussi
commentaires
Loading...