Drame à la Rabta: 4 infirmières forcées de subir un test anal

Dans un post publié sur sa page officielle Facebook dans la soirée du vendredi 05 avril 2019, Maître Leila Haddad est revenue sur de nouveaux détails liés à l’affaire du décès mystérieux de 12 nouveau-nés entre le 7 et le 8 mars 2019 au service de néonatologie du Centre de Maternité et de Néonatologie de Tunis.
Dans ce contexte elle a affirmé que le président de la Commission chargée d’enquêter sur le drame Dr. Mohamed Douagi a demandé à quatre aides-soignantes de subir un test anal. Refusant cette requête, les aides-soignantes ont été menacées par le président de ladite commission. Selon l’avocate, on chercherait à fermer l’enquête en sacrifiant les 4 aides-soignantes sachant que ces dernières avaient été entendues précédemment par le juge d’instruction chargé de l’affaire, en tant que des témoins.

Lire aussi
commentaires
Loading...