Cours particuliers: le ministère joue la surenchère selon Yâacoubi

Le secrétaire général de la Fédération de l’Enseignement secondaire, Lassâad Yaâcoubi a de nouveau tiré à boulets rouges sur le ministère de l’Education suite à la décision de ce dernier quant à l’interdiction des cours particuliers. « Le ministère utilise le dossier des cours particuliers pour jouer la surenchère avec le syndicat. 
Il prétend aussi lutter contre les cours particulier mais il n’a rien apporté de nouveau. En effet, l’accord dont le ministre parle date du 6 avril 2015 et a été conclu avec l’ancien ministre Néji Jalloul. Tout ce qui a changé c’est la tarification. Les prix étaient de 25-35 dinars, ils ont été fixés aujourd’hui à 40 et 80 DT. Tout cela montre bien le manque du sérieux du ministère à ce sujet. Si le ministère prenait vraiment cette question à cœur il aurait mis des mesures légales dissuasives pour les parents qui recourent à ces cours particuliers anarchiques. Il aurait aussi utiliser des inspecteurs pédagogiques et financiers pour contrôler réellement le déroulement de ces cours sur le terrain« a-t-il exprimé.

Lire aussi
commentaires
Loading...