Comité politique de Nidaa : BCE y va de sa liste

La guerre des déclarations entre les deux clans qui se sont formés suite au long congrès du parti fondé par Beji Caïd Essebsi continue de plus belle, chaque clan se déclarant plus légitime que l’autre.
Alors que le clan de Hammamet dévoilait ce dimanche la composition du bureau politique et la répartition des fonctions entre ses membres,  le membre du nouveau bureau politique issu de la réunion de Monastir, Mongi Harbaoui, a annoncé ce dimanche que le président fondateur du parti Beji Caïd Essebsi a proposé une liste supplémentaire composée de 12 personnes pour le comité politique.
Il s’agit de :
* Lazhar Karoui Chebbi
*Aissa Hidoussi
* Abdeljalil Salem
* Majdouline Cherni
* Houda Nagdh
* Hechemi Ouahchi
*Ali El Hafsi
* Moez Belkodja
* Noureddine Ben Ticha
* Samah Damak
* Fatma Mseddi
* Imed Hidri
L’annonce de cette proposition par le clan de Monastir dirigé par Hafedh Caïd Essebsi laisse entrevoir le soutien de BCE à ce groupe de nidaïste et implicitement à son fils, car il n’est pas spécifié à quel comité politique ces personnalités doivent être intégrés, à celui issu de la réunion de Monastir ou celui issu de Hammamet.
Autre constat, cette liste comporte deux noms qui font partie des mécontents du congrès et avaient même déposé des recours après l’élection du comité central leurs listes ayant été rejetées (Sfax I et II). Il s’agit de Samah Damak et de Fatma Mseddi. Cette dernière a même annoncé sa démission de Nidaa Tounes.
On ne finira pas d’être surpris, du moment que le congrès se poursuit toujours.

Lire aussi
commentaires
Loading...