Chafik Jarraya bientôt libéré ?

Si Saber Lâajli et Imed Achour, cadres sécuritaires au sein du ministère de l’Intérieur, ont été libérés, ce n’était pas le cas pour l’homme d’affaires controversé, Chafik Jarraya, arrêté depuis mai 2017 pour corruption, atteinte à la sûreté de l’Etat et mise à disposition pour le compte d’une armée étrangère en période de paix.
Son avocat, Faycel Jedlaoui, est intervenu ce vendredi 12 avril 2019 dans Sbeh El Ward de Hatem Ben Amara. Il a assuré que les charges concernant ces dernières accusations sont tombées. Néanmoins, l’homme d’affaires fait encore l’objet d’un mandat de dépôt. « L’affaire de mon client est une bombe médiatique. La décision a été prise par les chambres au sein de la Cour de Cassation. 70 juges étaient réunis hier pour l’étudier. Ils ont été sélectionnés selon des critères d’ancienneté, de professionnalisme et d’intégrité. Contre cette décision, aucun recours ne pourra être déposé », a-t-il expliqué.
Selon l’avocat, Chafik Jarraya a des chances d’être libéré. Il rappelle que son avocat va comparaître jeudi 18 avril 2019 pour une affaire d’escroquerie. « Chafik Jarraya est fort. L’enquête a prouvé son innocence dans cette affaire. Il pourrait donc être libéré [le 18 avril 2019] », a encore laissé entendre l’avocat de l’hommes d’affaires controversé.

A lire aussi

Lire aussi
commentaires
Loading...