Carburant : la décision de la hausse des prix causera une mort lente pour les entreprises

Intervenant dans Midi Show ce mardi 2 avril 2019, le membre du bureau exécutif de l’Union Tunisienne d’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat (UTICA), Béchir Boujadi, considère que la hausse des prix du carburant a eu l’effet d’un coup de tonnerre, sachant que le ministère de l’Industrie a rassuré l’organisation patronale à ce sujet dans le passé.
« Cette nouvelle hausse va en entraîner d’autres, notamment pour l’électricité et pour d’autres produits. Les entreprises, aujourd’hui, ne peuvent plus contrôler les prix de production. Elles ne sont plus capables d’honorer leurs engagement auprès des banques et des clients », a-t-il déploré.
Ce genre de décisions, poursuit-il, manquent de transparence. Elles causent une mort lente pour les entreprises, notamment les PME. « On ne peut justifier cette augmentation des prix par celles du cours mondial du pétrole. La loi de Finances 2019 a été conçue sur la base d’un baril de pétrole à 75 dollars. Or, actuellement, le baril est à 70 dollars. L’argent qui sera encaissé par cette nouvelle hausse sera déployé pour le compte des entreprises publiques déficitaires », a encore expliqué le membre du bureau exécutif de l’UTICA.

Lire aussi
commentaires
Loading...