Béji Caïd Essebsi : une photo aux mille et une interprétations

Le premier congrès de Nidaa Tounes bat encore son plein ce dimanche 7 avril 2019. L’une des grandes nouvelles sorties à cette occasion : le possible retrait de Béji Caïd Essebsi, fondateur du parti, de la course aux présidentielles. Une annonce qui intervient après de longues semaines d’hésitation et après les appels désespérés des nidaïstes pour que le fondateur du parti agonisant reprenne les commandes.
Mais il semble que Béji Caïd Essebsi ait pris conscience de la nécessité de passer le flambeau à quelqu’un d’autres. Ce qui s’est passé chez nos voisins algériens avec la démission forcée d’Abdelaziz Bouteflika n’est peut être pas étranger à cette décision. Mais pas que : s’agirait-t-il du début de la fin de la carrière politique du Chef de l’État ? C’est possible. Le hasard a fait que cette photo soit prise lors de l’ouverture du congrès de Nidaa Tounes. On y voit Béji Caïd Essebsi, assis, saluant l’assistance, et une ombre juste derrière, comme si c’était la sienne pendant qu’il était à l’apogée de sa jeunesse et de sa carrière politique. La fin d’une ère, le début d’une autre. Une pure coïncidence, comme si l’on s’apprêtait à tourner une nouvelle page de l’Histoire de la Tunisie et, aussi, du parcours de Béji Caïd Essebsi.

Lire aussi
commentaires
Loading...